FIEST : Évènement multiplicateur de Tunis – Journées Cinématographiques de Carthage

//FIEST : Évènement multiplicateur de Tunis – Journées Cinématographiques de Carthage

FIEST : Évènement multiplicateur de Tunis – Journées Cinématographiques de Carthage

Consacrée au lancement de la formation et à la présentation de son curriculum, cette rencontre s’est déroulée le 9 octobre 2018 lors des Journées Cinématographiques de Carthage, en présence des étudiants tunisiens du projet et de nombreux professionnels du secteur audiovisuel et cinématographique du nord et du sud de la Méditerranée. Une discussion autour des enjeux liés au développement des séries télé en Tunisie et dans le bassin méditerranéen a conclu la rencontre.

Le 9 novembre 2018, l’ESAC Gammarth a organisé le 2èmeévénement multiplicateur du partenariat FIEST.

L’événement s’est déroulé dans le cadre de l’édition 2018 des Journées Cinématographique de Carthage (JCC) : créé en 1966, il est doyen des festivals africains et arabes et est reconnu pour être un lieu de rencontre et de mise en réseau  incontournable pour les professionnels de l’audiovisuel du Sud ainsi qu’avec leurs homologues du Nord. Il s’agit également d’une manifestation remarquable pour son aspect populaire et son succès en termes de public (plus de 200 000 spectateurs).

Organisé à l’Hôtel Africa, le lieu de vie principale du festival où se retrouvent les invités, les professionnels et les organisateurs, cet événement a été l’occasion de présenter à ce public de professionnels originaires d’Afrique du Nord, d’Afrique subsaharienne et d’Europe le projet FIEST et notamment le curriculum novateur et transnational dans le domaine de l’écriture de série (IO 02) qui a été développée au sein du comité pédagogique :

  • La structure de la formation pilote
  • Le processus d’écriture collective
  • Les conditions d’accès et la sélection des 30 étudiants
  • L’équipe des tuteurs-enseignants
  • Les modules e-learning : leçons théoriques et cas d’étude

Cette présentation a été complétée par un focus sur les outils e-learning développés par Uninettuno (IO 03), en considération du fait qu’il s’agit de la première expérience d’utilisation de la formation à distance en Tunisie pour une formation aux métiers de l’audiovisuel et du cinéma.

Introduite par une ouverture institutionnelle par le du vice-recteur de l’Université de Carthage, M. Riadh Abdellfateh, le directeur de l’ESAC M. Lassaad Jamoussi et de la déléguée générale des JCC, Mme Lamia Belkaied Guiga, cette présentation des premiers résultats du partenariat a été assuré par Guillaume Ortiou-Campion de la COPEAM en tant que représentant du coordinateur du projet et par M. Mourad Ben Cheick, scénariste tunisien reconnu et tuteur/enseignant de l’ESAC pour la formation FIEST.

Suite à un tour de présentation des 6 étudiants sélectionnés pour la formation pilote qui étaient présentes lors de cet événement, la parole a été donnée à des professionnels du secteur pour une discussion autour de l’enjeu du développement du secteur des séries TV dans le bassin méditerranéen et les réponses qu’apporte précisément le partenariat FIEST pour y répondre et faciliter l’émergence d’une génération de scénariste, ainsi que les perspectives qu’apporterait la pérennisation de ces formations notamment pour les établissements des pays du voisinage de l’Union européenne. Modérée par Mourad Ben Cheick et animée par les contributions du réalisateur/scénariste de séries Antoine Desrosières, du scénariste tunisien Hatem Belhaj et de Reda Benjelloum de la chaîne TV marocaine 2M (membre de la COPEAM), cette discussion a permis également de donner la parole aux représentants d’organisations actives dans la région euro-méditerranéenne (Wallonie-Bruxelles, Institut Français, Université de Strasbourg, Ministère de la Culture français, chaîne TV 2M, chaîne TV5Monde, Cinémathèque marocaine, etc..), ainsi qu’à des réalisateurs, scénaristes et producteurs qui ont fait part de leur enthousiasme pour l’ambition, la qualité et l’innovation de la formation pilote développée par le partenariat FIEST.

En clôture, M. Azzali Karim de l’Agence Nationale tunisienne de la Promotion de la Recherche scientifique (ANPR) s’est appuyé sur le projet FIEST pour encourager les acteurs du secteur cinématographique et audiovisuel, mais aussi de celui universitaire et de la recherche, à initier des partenariats internationaux afin de participer aux opportunités offertes per les programmes européennes de coopération.

By | 2019-02-14T20:37:34+00:00 novembre 10th, 2018|Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment